Le principe de fonctionnement d’une cigarette électronique

principe de vaporisation

En seulement trois ans, le nombre d’utilisateurs de cigarettes électroniques a doublé. Bien que les e-cigarettes ont rencontré un certain succès, une grande partie des utilisateurs ne savent pas encore comment fonctionne ce dispositif. Le principe est pourtant simple, quel que soit le modèle ou la marque, le mode de fonctionnement est basé sur la vaporisation. Un liquide nicotiné ou aromatisé sera chauffé pour ensuite être inhalé.

Le principe de vaporisation

Avant de comprendre ce système, il convient de connaître les différents constituants d’une cigarette électronique. Le cleanromiseur, également appelé cartouche ou tank en fonction des fabricants, est un réservoir qui renferme un liquide spécial nommé e liquide. Cette substance peut contenir des arômes de fruits ou de la nicotine naturelle. La résistance est l’élément qui permet la vaporisation de cette dernière. Une mèche en coton se charge de transmettre le liquide retenu dans la cartouche jusqu’à la résistance. Ce processus est assuré par une batterie rechargeable qui produit le courant nécessaire pour chauffer la résistance. Sa dimension dépend souvent de l’autonomie de la cigarette électronique. Actuellement, la plupart des batteries sont dotées d’un système de voltage réglable, ce qui permet de contrôler soi-même la puissance de la batterie. Autrement dit, il est possible de gérer le volume de vapeur libéré. Bien entendu, ce type de batterie requiert l’utilisation d’un chargeur. Les modèles les plus récents peuvent être, toutefois, chargés par l’intermédiaire d’un câble USB.

Le fonctionnement et l’utilisation d’une e-cigarette

La batterie de l’e-cig envoie le courant jusqu’à la résistance, qui à son tour chauffera le e-liquide pour permettre l’évaporation. À l’aide d’un bouton présent sur la batterie, il suffit d’appuyer dessus pour que la résistance puisse chauffer le liquide. En quelques instants, le liquide s’évapore et la séance de vapotage peut commencer. Pour ce faire, il faut aspirer l’embout de la cigarette électronique comme ce qui se fait habituellement pour une cigarette classique, et inhaler la vapeur qui s’échappe. En fonction du modèle choisi, tel que les produits proposés par le petit vapoteur, il est parfois indispensable de maintenir un doigt sur le bouton de la batterie pour pouvoir aspirer la vapeur. Dans ce cas, tirer aussi fort l’embout comme une cigarette traditionnelle ne sert à rien. En effet, l’aspiration ne provoque pas la combustion de l’e-cigarette. Ce phénomène se produit uniquement en appuyant sur le bouton de la batterie qui donnera l’énergie suffisante pour favoriser l’évaporation du e-liquide. Un système moins complexe et plus économique que les cigarettes standards. Toutefois, en cas d’aspiration trop importante, le liquide risque de monter par l’embout et l’utilisateur peut en avaler.

Les cigarettes électroniques, moins nocives pour la santé

Sur les versions automatiques, la résistance s’active en aspirant sur la cigarette électronique, et ce, grâce à un capteur. Ce système fonctionne à l’opposé des modèles manuels où il est requis d’appuyer sur un bouton pour déclencher le mécanisme. Il est alors important de bien choisir le modèle qui convient à ses besoins. Une grande partie des modèles de e-cig sont équipés d’une diode ou LED qui s’allume quand la vaporisation est enclenchée. Le liquide inhalé est combiné avec de l’air et de la vapeur découlant de l’évaporation du propylène glycol et du glycérol. En conséquence, la vapeur produite ne contient pas monoxyde de carbone, ce qui rend le processus non toxique à l’organisme. Selon un article publié par La Tribune, ce genre de dispositif permet d’entamer progressivement un sevrage tabagique. Par rapport à une cigarette classique, la version électronique a pour but de vapoter et non pour fumer. La combustion est alors absente, étant donné qu’il n’y a aucune cendre qui en découle.

Informations pratiques pour l’achat de cigarettes électroniques
Pourquoi choisir une cigarette électronique pour arrêter de fumer ?